L’Assemblée nationale autorise une expérimentation du cannabis thérapeutique

Dans le cadre de l’examen du budget de la Sécurité sociale 2020, l’Assemblée nationale a autorisé vendredi 25 octobre l’expérimentation de l’usage médical du cannabis.
Dans le cadre de l’examen du budget de la Sécurité sociale 2020, l’Assemblée nationale a autorisé vendredi 25 octobre l’expérimentation de l’usage médical du cannabis. - Photo d’illustration

L’Assemblée nationale examine en ce moment le projet de budget de la Sécurité sociale 2020. Dans ce cadre, les députés ont donné le feu vert à une expérimentation de l’usage médical du cannabis pendant deux ans. Ils ont voté à main levée un amendement du rapporteur Olivier Véran, député La République en Marche de l’Isère. L’agence nationale du médicament (ANSM) avait déjà donné son aval.

« Fleurs séchées, huiles ou tisanes »

Cette expérimentation devrait concerner environ 3 000 patients et se fera sur prescription médicale dans plusieurs centres hospitaliers. La substance pourra être administrée sous forme de « fleurs séchées, huiles ou tisanes », a indiqué Olivier Véran. Elle sera utilisée pour traiter des douleurs liées notamment au cancer et à la sclérose en plaques.