Prévessin-Moëns : un Gessien champion du monde de pizza

Le pizzaïolo et ses deux dernières coupes fraîchement ramenées du Championnat du monde à Rome.
Le pizzaïolo et ses deux dernières coupes fraîchement ramenées du Championnat du monde à Rome.

Abdessamad El Idrissi, 39 ans, gère le kiosque « Street pizza » de Prévessin. Lancé dans l’univers de la pizza depuis cinq ans, il concourt régulièrement pour se lancer de nouveaux défis. C’est ainsi que le 8 et 9 octobre dernier, à Rome, le pizzaïolo gessien a été sacré champion du monde. Rencontre avec ce fin technicien.

Parcours d’un autodidacte

Ancien photographe puis chef de partie d’un hôtel 4 étoiles, Abdessamad El Idrissi a décidé de se lancer dans le métier de pizzaïolo il y a cinq ans, en tant qu’autodidacte : « J’ai directement racheté le kiosque pour me lancer. J’ai appris seul, je n’avais pas fait d’études dans le domaine. Pour mon premier concours, j’ai fini dernier, mais fier. On m’a appelé pour faire les rattrapages, je me suis donné à fond et j’ai finalement remporté le prix de la plus belle pizza ! ».

S’en sont suivies de nombreuses autres participations : Parme, Rome, Chambéry, entre championnats régionaux et internationaux, sélections et finales dans les grandes villes…

Abdessamad a déjà atteint plusieurs podiums ; l’occasion de se lancer des défis et de chercher toujours plus de perfection pour ses réalisations.

Une perfection atteinte dernièrement, aux Championnats du monde, à Rome, il y a deux semaines, où le pizzaïolo a fait trois podiums, dont celui de champion du monde de pizza innovante, et celui de vice-champion de pizza marinara. « C’est un résultat exceptionnel pour ma troisième participation aux championnats du monde. Finir premier sur 350 concurrents, c’est la récompense ultime de mes cinq années de travail. »

Un magnifique résultat alors même que le podium n’avait pas connu de français depuis 17 ans !

Générosité, qualité et bienveillance

Sur sa carte, le restaurateur propose des pizzas traditionnelles et des créations originales, toujours dans le respect des aliments et de la qualité : « Je travaille avec un maximum de produits frais, je refuse d’utiliser des aliments en boîtes de conserve. Pour la pâte, j’évite de mettre trop de sel, et je réalise une pâte traditionnelle italienne, fine au milieu avec les bords assez épais  ».

Il a su séduire sa clientèle, dont certains témoignent avec respect : « C’est quelqu’un de très généreux. Ça se reflète dans ses pizzas, qui sont tout simplement excellentes  ».

Ce à quoi Abdessamad répond humblement : « Les clients qui me sont fidèles sont très sympas. Ce titre de champion du monde, c’est grâce à eux et leur soutien  ».

Plus d’infos:

– Abdessamad fait partie de l’équipe de France des pizzaïolos, composée d’une trentaine de personnes.

– Pendant les championnats du monde, il avait 15 minutes pour réaliser sa pizza innovante, inspirée d’un repas de son enfance revisité, avec de la crème de crevette et des mini-calamars farcis à base de petits pois.