Giron : des actions pour valoriser les bois locaux dans la construction

Mr et Mme Ducret espèrent passer Noël en famille dans leur chalet.
Mr et Mme Ducret espèrent passer Noël en famille dans leur chalet.

Une maison en bois ronds, en construction actuellement dans le village, était ouverte aux visiteurs vendredi 11 octobre.

La fuste, une habitation de caractère qui séduit

Les propriétaires Danièle et Philippe Ducret ainsi que Jérôme Jantet, gérant de la Pessière ont reçu cinq couples tout au long de la journée.

« On distingue généralement deux catégories de personnes intéressées par cet habitat atypique, précise ce dernier. Soit elles ne sont pas à convaincre car elles ont déjà fait leur choix avant de venir nous voir, dans une démarche globale respectueuse de l’environnement. Soit elles privilégient l’originalité, un certain effet de mode, plus que des convictions écologiques. »

Dans les deux cas, le concept plaît. Pour Philippe Ducret, c’est un projet familial qui permet de garder un pied à terre dans son village natal.

Un bilan carbone et énergétique positif

Ce type de construction en bois brut produirait une faible énergie grise à la fabrication du fait d’un minimum de transformation. Un avantage certain en phase avec l’évolution climatique. Par ailleurs, la masse du bois entraînant une forte inertie apporterait un très bon confort en toutes saisons. Habitat jugé peu énergivore avec des bois aux propriétés naturellement isolantes, la fuste se révélerait économique à l’usage. « Ce sont des maisons saines, agréables à vivre, poursuit le gérant. Les épicéas bruts écorcés, d’un diamètre moyen de 35 cm, sont taillés selon un savoir-faire ancestral, mais c’est une technique malheureusement trop peu connue. »

Une politique forte du département en faveur de la filière bois

La région Auvergne Rhône-Alpes est la première région de l’Hexagone pour le nombre de maisons construites en bois. Loin de rivaliser avec les départements alpins voisins, l’offre aindinoise se structure malgré tout, avec une belle croissance de la demande.

La tendance aux circuits courts, déjà observée au niveau de l’alimentation, touche désormais le domaine de la construction. « Nous sommes exactement dans cette démarche, ce qui est très encourageant pour l’avenir, annonce le constructeur. Nos bois viennent tout droit des hauts plateaux du massif jurassien !  »

Des bâtiments publics sortent aussi de nos forêts, comme le commerce multi-services d’Echallon qui ouvrira d’ici la fin de l’année. Et avec un tiers de la surface boisée, la construction bois dans le département a encore de beaux jours devant elle !