La Roche-sur-Foron : arrestation au taser

Dimanche 20 octobre, les gendarmes de La Roche-sur-Foron ont dû faire usage de leur taser pour calmer un individu qui voulait en découdre.
Dimanche 20 octobre, les gendarmes de La Roche-sur-Foron ont dû faire usage de leur taser pour calmer un individu qui voulait en découdre.

Dimanche dernier, le 20 octobre, la gendarmerie de La Roche-sur-Foron reçoit un appel téléphonique vers 20 heures d’une habitante qui n’arrive pas à calmer son fils.

Un individu surexcité

Âgé d’une quarantaine d’années, l’homme est dans un état de surexcitation important et s’en prend aux meubles du domicile qu’il partage avec sa mère. A peine les gendarmes sont-ils arrivés dans l’appartement, que l’individu en question se jette sur les gendarmes armés d’un nunchaku. Pour se défendre, ils ont alors dû faire usage de leur taser.

Pour la deuxième fois !

Selon les gendarmes, l’homme est en état de dépression liée à sa situation familiale et professionnelle et à donc dû mal à canaliser ses frustrations. Pour autant, il s’agit de la deuxième fois qu’il s’en prend à des forces de l’ordre. L’an dernier déjà, il avait voulu en découdre avec la police municipale.