Faverges-Seythenex: condamnée, la société Staübli veut saisir la cour européenne des droits de l’homme

Staübli compte embaucher « 200 personnes » en 2023.
Staübli compte embaucher « 200 personnes » en 2023. - Photo d’archives

C’est un procès «  très douloureux  » dont la société Staübli se souviendra. En mai 2021, l’entreprise est condamnée par la cour d’appel de Chambéry pour discrimination à l’embauche, dans le cadre du procès prud’homal qui l’opposait à un ancien intérimaire. Pour Me Caroline Blanvillain, avocate au barreau de Lyon et l’une des magistrats représentant l’entreprise Staübli, – dont le site est situé à Faverges, il s’agit d’une «  vérité judiciaire qui n’est pas la vérité  ». «  Cet arrêt ne s’est pas reposé sur du factuel  », plaide-t-elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite