Genève : pollution, nuisances sonores… Deux recours déposés contre l’aéroport

D’ici 2030, Genève aéroport prévoit une augmentation de 17,5% des vols d’ici 2030. Soit 25 millions de passagers en plus, contre 15 millions en 2016 (Archives Le Messager)
D’ici 2030, Genève aéroport prévoit une augmentation de 17,5% des vols d’ici 2030. Soit 25 millions de passagers en plus, contre 15 millions en 2016 (Archives Le Messager)

Le 25 novembre dernier, la Confédération helvétique a modifié les conditions d’exploitation de l’aéroport de Genève.

Des révisions inadmissibles pour de nombreuses associations environnementales, communes et habitants, des deux côtés de la frontière. Conséquence : deux recours ont été déposés au tribunal administratif fédéral le 10 janvier dernier. L’un par la Coordination régionale pour un aéroport urbain, respectueux de la population et de l’environnement (Carpe), l’autre par l’Association transfrontalière des communes riveraines de l’aéroport de Genève (ATCR-AIG).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite