Le partage de compte Netflix va devenir payant d’ici les prochaines semaines

Un surcoût sera bientôt instauré par Netflix pour mettre fin au partage de compte.
Un surcoût sera bientôt instauré par Netflix pour mettre fin au partage de compte. - Pexels

La décision ne va pas plaire à tout le monde. Comme annoncé en octobre dernier, le géant du streaming compte bien mettre fin au partage de compte, qui ne concernerait pas moins de 100 millions de foyers. Lors de la présentation de ses résultats financiers de l’année 2022, Netflix a indiqué que cette pratique serait très bientôt facturée.

Dès le premier trimestre 2023, un système sera mis en place pour contrer ce phénomène qui « met à mal » les capacités de Netflix « à investir sur le long terme » et à s’améliorer, indique l’entreprise dans un communiqué.

Trois euros pour ajouter un compte ?

Concrètement, il ne sera plus possible de partager son mot de passe à un tiers pour qu’il bénéficie gratuitement du contenu Netflix. « Les membres de nombreux pays auront également la possibilité de payer un supplément s’ils souhaitent partager Netflix avec des personnes avec lesquelles ils ne vivent pas », indique l’entreprise.

Déjà testé en Amérique du Sud, ce système propose aux utilisateurs de payer pour un sous-compte supplémentaire si la plateforme détecte qu’une personne utilisant le compte vit à l’extérieur de leur domicile. Ce sous-compte était alors facturé environ trois dollars lors des tests.

À l’image de ce qui a pu être observé en Amérique latine, Netflix s’attend à voir des utilisateurs quitter la plateforme lors de la mise en place de ce dispositif. Mais le géant du streaming assure qu’un engagement devrait se rétablir au fil du temps, avec de nouvelles créations de comptes.

Le PDG passe le relais

Netflix a par ailleurs annoncé la mise en retrait de son PDG et fondateur Reed Hastings, et a présenté sa nouvelle direction. Après 25 ans à la tête de l’entreprise, il passe le flambeau à Ted Sarandos – qui occupait déjà le poste de co-PDG – et à Greg Peters, l’ancien directeur de l’exploitation.

Reed Hastings occupera désormais le poste de président exécutif, « un rôle que les fondateurs assument souvent (Jeff Bezos, Bill Gates, etc.) après avoir passé le relais de PDG à d’autres », souligne-t-il dans un communiqué.