Violaine Souiller, avec elle la glisse est de rigueur et pas question de briser la glace

Violaine Souiller, avec elle la glisse est de rigueur et pas question de briser la glace

Violaine, la glace vous aimez la briser ?

Dans aucun cas, au sens propre comme au sens figuré je n’aime briser la glace. À l’OGCA on aime avoir une belle glace, bien lisse, pour que nos patineurs puissent exprimer leur potentiel.

Quand on vous fait une remarque ça glisse ?

Quand une personne me fait une remarque j’en tiens compte, j’ai à cœur de porter de l’intérêt à toute proposition constructive, il en est de même pour toute l’équipe du club.

…mais certains week-ends la coupe est pleine ?

Côté patineurs et côté spectateurs, la coupe régionale que nous venons d’organiser le week-end des 14 et 15 janvier a affiché complet, pour le plus grand plaisir de tous : nous avons eu environ 180 patineurs et familles et amis garnissaient les gradins de la patinoire, un beau succès !

Vous avez un penchant pour les disciplines artistiques ?

Cela dépend des circonstances, s’il s’agit de patinage, oui. En ce qui concerne les autres domaines, Sandrine Binard, secrétaire du club, est une véritable artiste, en plus d’être une personne très investie et compétente.

Certains membres de l’OGCA lancent des pierres, vous trouvez ça normal ?

J’ai essayé moi-même de lancer les pierres au curling, comme j’ai essayé l’ice-cross et le short-track, pour connaître ces disciplines, mais je reste fidèle au patinage que je pratique 3 à 4 fois par semaine depuis une dizaine d’années… et grâce à l’obstination et surtout la patience de Laëtitia Hubert, je continue à progresser.

Au démarrage en côte vous continuez à patiner ?

Bien que savoyarde d’adoption, je n’ai aucun problème avec la conduite sur terrain glissant ! De plus mon véhicule est équipé comme il se doit en cette saison.

…et voir le pare-brise glacé le matin, ce n’est que du plaisir !?

Non, pas vraiment, la glace je l’aime à la patinoire mais gratter le pare-brise ce n’est pas mon truc !

Le Martini, vous le prenez « on the rocks » ?

Dans certaines occasions, l’été, et avec modération, je ne déteste pas siroter un Spritz, plutôt qu’un Martini. Les ¾ du verre de Spritz sont remplis de glaçons mais je tiens à souligner que la couleur rouge orangé de l’amer utilisé dans ce cocktail rappelle tout à fait les couleurs du club.