Un dispositif pour aider les employeurs à loger leurs saisonniers

Le logement est une galère récurrente pour les saisonniers au Pays du Mont-Blanc.
Le logement est une galère récurrente pour les saisonniers au Pays du Mont-Blanc.

Afin de faire face à la pénurie de logements saisonniers dans la vallée de Chamonix, un dispositif « Logements solidaires » a été mis en place. Il consiste en la mobilisation de logements du parc privé en faveur des travailleurs saisonniers. Il permet la mise en relation des propriétaires de biens, à louer et des employeurs recherchant des solutions d’hébergement pour leurs travailleurs, sachant que le propriétaire loue à l’employeur un logement qui est ensuite sous-loué au saisonnier.

Comment fonctionne le dispositif « Logement Solidaires » ?

Pour le propriétaire, il faut louer un logement pour la saison d’hiver ou d’été pour un minimum de cinq mois. Il suffit de mandater le service « Logement Solidaire » pour assurer la gestion et le suivi locatif. L’employeur demeure le locataire principal du logement et le propose à un salarié. Il prend également en charge la caution et garantit le paiement des loyers. Le service propose la visite des appartements, il établit les contrats de location et de sous-location pour les employés. Il gère l’encaissement des loyers, pour le compte du propriétaire, les états des lieux d’entrée et de sortie, le suivi de la location durant le bail (attentif au bon déroulement de la location, il gère les éventuels petits travaux à réaliser pendant toute la durée du contrat de location).

Quels sont les différents objectifs de ce dispositif ?

Les propriétaires et les employeurs bénéficient ainsi d’une solution souple et sécurisée. Une participation forfaitaire de cinquante euros par logement et par mois, correspondant aux frais de gestion, est demandée, ainsi que, pour les propriétaires, la production du diagnostic de performance énergétique. Un dispositif qui répond à plusieurs objectifs : mobiliser le parc privé pour les besoins de logement en faveur des saisonniers, proposer aux employeurs un service d’intermédiation locative afin d’aider et de faciliter le recrutement d’employés saisonniers, renforcer le partenariat entre employeurs, bailleurs et collectivité pour une action solidaire.

De meilleures conditions de travail recherchées

La pandémie de Covid 19 a entraîné la fermeture quasi-totale des domaines skiables fin 2020. Un arrêt forcé de travail pour des milliers de saisonniers qui a encouragé une partie à se reconvertir. Ceux qui sont restés dans la profession cherchent à travailler dans de meilleures conditions. Le manque de main-d’œuvre s’observe notamment à Chamonix où 2 500 saisonniers sont habituellement recrutés chaque année. Au Pays du Mont-Blanc, 1 100 besoins de logements ont été identifiés, dont 260 en situation d’urgence, malgré les actions déjà engagées.