La Bâthie : «Nous sommes passés de l’ère de la conquête à celle de la résistance» estime François Hommeril

François Hommeril, président de la CFE-CGC.
François Hommeril, président de la CFE-CGC.

La Bâthie

Comment avez-vous intégré la sphère syndicale ?

On ne vient pas dans une entreprise pour faire du syndicalisme mais pour y apprendre un métier, travailler et gagner sa vie. Mon premier contact avec le syndicalisme est dû au hasard. Quand j’ai intégré le centre de recherche du groupe Pechiney à Gardanne, la tradition voulait que le dernier cadre arrivé soit présenté comme candidat au CE. J’ai été élu et ai participé très discrètement à la vie du Comité. Par contre, j’ai énormément appris à propos de la dimension sociale du groupe. J’ai trouvé cela passionnant et cela a participé à la construction d’une vision de l’entreprise. Quand le délégué syndical en place est parti à la retraite, il est venu me chercher et j’ai occupé pendant quatre ans ce mandat très impliquant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite