Accident de Bonvillard : le rapport du BEA évoque des problèmes humains

Lors de l’hommage aux victimes rendu par Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur, à Chambéry.
Lors de l’hommage aux victimes rendu par Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur, à Chambéry.

Tournon

Près de deux ans après l’accident d’hélicoptère du Service Alpin Français (SAF) qui a coûté la vie à 5 personnes sur les hauteurs de Bonvillard le 8 décembre 2020, le rapport du bureau d’enquête accident (BEA) vient de paraître ce 14 décembre. Le BEA, autorité française d’enquête de sécurité de l’aviation civile, le rappelle : « ses enquêtes ont pour unique objectif l’amélioration de la sécurité aérienne et ne visent nullement la détermination des fautes ou responsabilités  »,qui relève de la justice.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite