Genève : après cinq ans de bagarre, le quai des Bergues est enfin devenu piétonnier

La piétonnisation complique l'accès pour transporter des choses lourdes ou encombrantes. « Un élément qu'on n'avait pas prévu au moment où on a signé l'arcade cet été », explique un commerçant.© DRK
La piétonnisation complique l'accès pour transporter des choses lourdes ou encombrantes. « Un élément qu'on n'avait pas prévu au moment où on a signé l'arcade cet été », explique un commerçant.© DRK

L’affaire date de plusieurs années.

A l’époque où la voiture était reine, le quai des Bergues était le lieu privilégié des berlines et bolides de luxe qui paradaient, à deux pas de l’Hôtel éponyme, de renommée internationale. Le trottoir qui longeait le Rhône permettait aussi aux piétons de rejoindre la place Bel Air, sans passer par les rues basses.

Tout a changé à partir de 2008

Piloté par la Ville de Genève, un grand plan de réaménagement du quartier jusqu’à Saint-Gervais, a décidé d’écarter autant que possible, la circulation automobile des petites rues, très encombrées. Cela impliquait aussi de repaver le quai des Bergues, par ailleurs menacé de graves érosions, et de recréer ainsi un lieu de promenade beaucoup plus agréable le long du Rhône consacré dès lors, à la mobilité douce.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite