Haut-Bugey : des trains demandés pour les 800 frontaliers

Les maires de huit communes du Haut-Bugey réclament le rétablissement des trains TER sur la ligne des Carpates, actuellement utilisée, uniquement, par les TGV reliant Genève à Paris.
Les maires de huit communes du Haut-Bugey réclament le rétablissement des trains TER sur la ligne des Carpates, actuellement utilisée, uniquement, par les TGV reliant Genève à Paris.

On en parle, dans nos colonnes, depuis de nombreuses années. Notre dernier dossier, sur le sujet, date du 6 octobre 2022. Depuis 2010, la réhabilitation de la ligne du Haut-Bugey, surnommée également ligne des Carpates, pour un coût de 341 millions d’euros (317,5 sans la création du pôle multimodal de Bellegarde), a permis aux TGV (Trains à grande vitesse) de gagner vingt minutes entre Genève et Paris.

Cette ligne reste largement sous-utilisée. Des TER (Trains express régionaux) ou le LEX (Léman Express) pourraient l’emprunter et transporter des travailleurs frontaliers genevois, venant du Haut-Bugey.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ