Chablais: la semaine de 4 jours, une réalité rentable chez Promedif

Serge Becavin, co-directeur de Promedit à Perrignier et Arthur Raunicher, responsable logistique et achats, devant le nouveau système de peinture en poudre.
Serge Becavin, co-directeur de Promedit à Perrignier et Arthur Raunicher, responsable logistique et achats, devant le nouveau système de peinture en poudre.

La qualité de vie est aujourd’hui une notion primordiale pour les travailleurs. Et le plus grand des luxes, c’est le temps libre. A Perrignier, l’entreprise de métallurgie Promedif a compris, au début des années 2000, que pour «  fidéliser les salariés  », il fallait leur accorder davantage de confort. La dernière innovation sociale de cette PME créée en 1969 : la semaine de 4 jours pour les 18 employés de l’atelier de fabrication, soit les deux tiers des effectifs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ