Valserhône : un chauffage collectif, à l’échelle de la ville !

Le réseau permettrait de valoriser la chaleur fatale de l’usine d’incinération des ordures ménagères, à Arlod, pour desservir près de 1500 logements dans la ville, des bâtiments publics, la piscine ValséO... (Crédit photo: Sivalor)
Le réseau permettrait de valoriser la chaleur fatale de l’usine d’incinération des ordures ménagères, à Arlod, pour desservir près de 1500 logements dans la ville, des bâtiments publics, la piscine ValséO... (Crédit photo: Sivalor)

Serge Ronzon, président du Sivalor (Syndicat intercommunal de valorisation), ex Sidefage, est également vice-président à la CCPB (communauté de communes du pays bellegardien), en charge, notamment de la transition énergétique et des énergies renouvelables. Il a évoqué ce projet lors du dernier conseil communautaire.

Energie décarbonée

«  Plusieurs études ont été faites concernant un réseau de chaleur, tout au long de la vie du Sidefage, rappelait-il. La dernière a été réalisée à l’initiative de la CCPB, dans le cadre du PCAET (Plan Climat Air-Energie Territorial, Ndlr), elle date de 3 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ