Swiss Steel dans le rouge : les finances de la maison mère d’Ugitech plombées par l’été

Fumées blanches mais signaux écarlates pour l'économie de la métallurgie.
Fumées blanches mais signaux écarlates pour l'économie de la métallurgie.

Dans un communiqué publié jeudi 10 novembre par AWP (la plus grande agence de presse économique et financière de Suisse), la direction helvète du groupe de métallurgie reconnaît subir une perte au 3e trimestre 2022 (-37,4 millions d’euros contre + 3,6 millions un an plus tôt), en dépit d’un chiffre d’affaires qui bénéficie de l’explosion des prix de vente de l’acier.

Si les volumes se sont tassés, Swiss Steel maintient tout de même ses prévisions, mais dans une fourchette basse, pour l’exercice de l’année en cours. « Entre juillet et septembre, le chiffre d’affaires a progressé de 24% à 946,8 millions d’euros bien que la production d’acier se soit contractée de 11% à 364 kilotonnes », indique le patron du groupe, Frank Koch. Swiss Steel se trouve ainsi confronté à une lourde perte alors que l’aciériste était bénéficiaire sur la même période en 2021. La société a cependant réduit son endettement net de 2,5%.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ