Casino de Thonon : ces nombreux projets qui n’ont jamais abouti

Depuis sa construction à la fin du XIXe siècle, le bâtiment du casino a connu plusieurs vies.
Depuis sa construction à la fin du XIXe siècle, le bâtiment du casino a connu plusieurs vies.

Le casino qui trône sur le boulevard de la Corniche est un héritage des ambitions de la Ville de Thonon à la fin du XIXe siècle. A cette époque, le thermalisme est en vogue, la Municipalité veut devenir une station de choix. Les thermes sont créés et le bâtiment du casino prend place au sein du parc thermal. Le Grand hôtel du parc lui fera face quelques années plus tard.

En 1901, la société anonyme des eaux minérales de la Versoie rachète l’ensemble comprenant l’établissement thermal, l’hôtel, le parc et le casino. Ils changeront de main à de nombreuses reprises les destinant à diverses activités. La Ville rachète notamment les thermes en 1927. Les jeux d’argent n’ont plus de grand avenir à Thonon puisque le casino, alors repris par la société des grands hôtels, ferme ses portes en 1929.

Il est de nouveau racheté par la Commune en 1941 qui le reconvertit en Maison des jeunes et de la culture (MJC). Les lieux servent ensuite de salle des fêtes et de Maison des associations, dont il reste quelques traces à l’intérieur, comme de vieilles photos de la Matagasse. La fermeture totale est finalement décidée en 2006.

Des projets qui se succèdent sans se concrétiser

Depuis cette date, plusieurs projets ont été mis sur la table pour réhabiliter le vieux casino. Début 2018, le Syndicat intercommunal d’aménagement du Chablais (Siac) y entrevoyait une « maison de l’environnement » ou « maison de l’eau et de la nature du Chablais », faisant écho à un projet de campagne du maire Jean Denais souhaitant reconvertir le bâtiment en « maison de l’eau et du thermalisme ». Le Siac estimait le coût entre 4 et 6 millions d’euros. Finalement, rien de tout cela n’aura lieu.

Une maison hôtelière 4 étoiles est évoquée lors du conseil municipal de novembre 2018. L’idée implique une extension à l’arrière du bâtiment, ce qui suscite une vive opposition d’une partie des riverains. Aucun permis n’a été déposé et le casino est resté à l’abandon.

Une réhabilitation a finalement bien été votée lors du conseil municipal de novembre 2021. La Municipalité justifie les 4 millions d’euros d’investissement par la mise en place d’un ensemble local associatif ainsi que salle d’animation, d’exposition et de réception.