À Saint-Thomas, l’électrification du clocher donne un nouveau souffle à l’église et au village

À Saint-Thomas, l’électrification du clocher donne un nouveau souffle à l’église et au village

Essert-Blay

L’église, construite au XVIIe siècle, est la plus petite de la paroisse Notre-Dame de Basse-Tarentaise, regroupant les églises de La Bâthie, Cevins, Esserts-Blay, Saint-Thomas, Saint-Paul-sur-Isère, Rognaix et Tours-en-Savoie. Non chauffée, celle-ci accueille traditionnellement des messes durant l’été. C’est alors l’occasion d’appeler les participants en faisant résonner les deux lourdes habitantes du clocher. Il y a deux semaines encore, il fallait tirer sur les cordes. Maintenant, nul besoin d’effort physique, la technologie prend le relais pour faire résonner les cloches heure après heure, rythmant la journée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite