Chindrieux: la descente aux enfers des gérants du Relais de Chautagne, fermé depuis quatre mois

Cyrille Bonneront et son épouse avaient repris le Relais en 2018.
Cyrille Bonneront et son épouse avaient repris le Relais en 2018.

Il ne remet quasiment plus les pieds ici. À moins d’y être obligé, ou, dans le cas de figure de ce lundi matin, s’il doit raconter son histoire. Il l’avoue sans détour : pour Cyrille Bonneront, franchir la porte de «son» établissement, le Relais de Chautagne, qu’il avait rénové de ses mains en 2018, décoré avec son épouse, est un déchirement. Et pour cause : depuis le 20 juin dernier, le Relais, adresse emblématique de Chindrieux, restaurant bar et bureau de tabac situé en bordure de la RD991, reste désespérément fermé.

Retour en arrière : en ce début d’été, la belle saison commence, les touristes arrivent en pays de Savoie, et après deux années de crise sanitaire, l’espoir est là, pour le couple Bonneront, de réaliser de beaux chiffres d’affaires. L’objectif est clair : réussir cette saison pour commencer à penser à la retraite, et à la revente du fonds de commerce.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite