Archamps : il fait couper une vingtaine d’arbres pour ne pas faire d’ombre à sa grande maison

Les arbres coupés sont toujours visibles depuis la route de Vovray.
Les arbres coupés sont toujours visibles depuis la route de Vovray.

Les abattages d’arbres suscitent régulièrement des vagues d’émotion et d’indignation, à tel point que les communicants préfèrent employer le terme « enlèvement », un peu comme la SNCF évoque un « accident de personne », lorsqu’un suicide a lieu sur ses lignes. Fuyons les éléments de langage et n’ayons pas peur des mots : à Archamps, le propriétaire d’un immense terrain de 48 232 mètres carrés (près de cinq fois la surface occupée par le nouveau bâtiment de Vivacy à ArchParc), compris entre la route de Vovray et le chemin du Plan, à deux pas du centre-bourg, a fait couper courant septembre une vingtaine d’arbres.

Tout ceci pour ne pas faire d’ombre à une maison, qui aura une surface de plancher de 555 mètres carrés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite