En France, le rythme de l’inflation ralentit en septembre, à 5,6% sur un an

Un ralentissement de la hausse des prix de l’énergie et des services a permis un léger recul de l’inflation en septembre.
Un ralentissement de la hausse des prix de l’énergie et des services a permis un léger recul de l’inflation en septembre. - Photo d’illustration (Unsplash)

Les prix augmentent toujours en France, mais un peu moins rapidement. D’après les dernières estimations de l’Insee dévoilées ce vendredi 30 septembre, le rythme de l’inflation a ralenti ce mois, avec une hausse des prix à 5,6 % par rapport à septembre 2021.

Après août, où l’inflation avait atteint 5,9 %, il s’agit du deuxième ralentissement de la hausse des prix à la consommation en France.

Le prix de l’alimentation grimpe rapidement

Ce léger recul de l’inflation est dû au « ralentissement » de la hausse des prix de l’énergie et des services, indique l’Institut national de la statistique. « Dans le sillage des prix des produits pétroliers », les prix de l’énergie ont reculé « pour le troisième mois consécutif ». Sur un an, leur progression est en 17,8 %, contre 22,7 % en août.

En ce qui concerne le prix de l’alimentation, l’augmentation s’accélère et atteint 9,9 % en septembre. Le prix des produits frais, notamment, a grandement progressé, avec une hausse de 11 %, contre 3,5 % en août.

Mi-septembre, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait fait savoir que l’inflation serait « élevée » en « décembre, janvier, février », avec le retrait progressif des différents dispositifs de soutien du gouvernement. « Nous n’attendons pas d’amélioration sur le front de l’inflation avant le courant de l’année 2023 », avait-il souligné.