Sécheresse, dérèglement climatique: la santé de nos forêts inquiète les agents de l’ONF du Pays de Savoie

Julien Masse-Navette, technicien forestier principal pour l’ONF en Haute-Savoie, constate des dégâts de plus en plus visibles sur l’état de la forêt du Semnoz suite à la sécheresse de cet été.
Julien Masse-Navette, technicien forestier principal pour l’ONF en Haute-Savoie, constate des dégâts de plus en plus visibles sur l’état de la forêt du Semnoz suite à la sécheresse de cet été.

«   Par rapport à la sécheresse de cet été, le mal est fait  », annonce sans détour Julien Masse-Navette, technicien forestier principal en Haute-Savoie dans la forêt du Semnoz. Face à lui, des arbres gris, presque noirs, bordent la route, victimes du scolyte (appelé aussi Bostryche typographe). Cet insecte attaque principalement les arbres dits résineux comme les épicéas, majoritaires dans les forêts savoyardes.

«  Les réserves en eau de l’arbre vont être amoindries par la chaleur et la sécheresse et l’empêche de puiser dans ses racines. Le bostryche ressent que l’arbre est en souffrance et il va l’attaquer  », explique l’agent forestier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite