Sauverny : l’ASHES remet en cause l’aspect écologique du nouveau terrain de foot

Nils Beaumond et Lionel Faivre-Pierret devant le nouveau terrain.
Nils Beaumond et Lionel Faivre-Pierret devant le nouveau terrain.

L’ASHES (Association de Sauvegarde de l’Habitat et de l’Environnement à Sauverny) reconnaît que «  des billes de liège ont effectivement été répandues sur le terrain afin d’en augmenter les capacités de rebond. » Mais elle tempère : «  il faut quand même préciser que la sous-couche de ce terrain est, quant à elle, parfaitement synthétique. Une sous-couche de 2,5 cm d’épaisseur faite de divers types de plastiques agglomérés. Sur cette sous-couche, est étalée une magnifique herbe haute de 3,5 cm, en plastique également, verte, blanche, rouge ou bleue selon les besoins. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ