Genève : les frontaliers perdent des places de parking dans le canton

Des exceptions sont prévues en cas de situation de handicap, de travail en dehors des heures de desserte des transports publics ou pour les adeptes du covoiturage.
Des exceptions sont prévues en cas de situation de handicap, de travail en dehors des heures de desserte des transports publics ou pour les adeptes du covoiturage. - DRK

Genève

En 2021, plus de 1 500 abonnements de pendulaires dans les parkings de l’État genevois n’ont pas été renouvelés. Le canton de Genève incite maintenant les communes à faire de même. En novembre 2019, déjà, le gouvernement genevois avait marqué sa volonté de donner la priorité aux transports publics et à la mobilité douce, en supprimant 4 000 places de parking en surface. Il était prévu de les compenser en parkings souterrains.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite