Perly devrait retirer son recours contre le tram de Saint-Julien d’ici la fin de l’année

Naturellement contactée, la mairie de Perly-Certoux n’a pas donné suite à nos sollicitations.
Naturellement contactée, la mairie de Perly-Certoux n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Après les réussites indéniables que sont le Léman Express et le tram d’Annemasse, en service depuis bientôt trois ans, le tram de Saint-Julien, prévu pour fin 2025, est très attendu au sud du canton de Genève. Sauf par la municipalité de Perly-Certoux, qui a déposé un recours à son encontre. La commune frontalière craint notamment des reports de circulation et des nuisances pour les riverains, étant donné que la route de Saint-Julien sera réservée au tram, aux cyclistes et aux piétons. Les automobilistes, dont le nombre sera logiquement en recul, devront emprunter la route de contournement qui sera créée côté Bardonnex. «  Des points bloquants ont été levés, assure Julien Bouchet. Le mur antibruit demandé par Perly sera même par exemple plus haut que prévu. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ