Maison des arts du Léman : un premier mois riche en spectacles

Thierry Lhermitte sera sur la scène du théâtre Novarina, samedi 24 septembre.
Thierry Lhermitte sera sur la scène du théâtre Novarina, samedi 24 septembre. - Pascal Ito

«   Il est primordial de se donner rendez-vous avec soi-même et d’organiser sa rentrée culturelle. Que l’on soit retraité ou actif, se fixer des rendez-vous dans l’année, des spectacles à aller découvrir entre amis, en famille, et profiter de l’offre culturelle de la région est très important. Prévoir des sorties, c’est prendre soin de soi, structurer son temps quand on en a beaucoup, et se réserver des moments où l’on peut s’évader du quotidien quand on en a peu », souligne Thierry Macia, directeur de la Maison des arts du Léman (MAL).

« Laisser la culture nous transporter »

Le meilleur moyen pour profiter de l’offre de la MAL reste l’abonnement que l’institution propose et qui s’adapte à chacun avec des abonnements proposant d’assister à un minimum de trois spectacles, et jusqu’à dix représentations. L’institution précise qu’il est également possible de régler les abonnements en plusieurs payements au guichet, et que des tarifs préférentiels sont proposés aux moins de 25 ans et aux demandeurs d’emploi. « Il est important de s’organiser et de prendre du temps pour respirer, pour laisser la culture nous transporter. L’art enrichi nos vies, nous fait lâcher prise, et ajoute de la beauté et de la poésie dans notre quotidien. Et la MAL est heureuse de pouvoir offrir à son public l’opportunité de partager avec lui ces petites bulles de bonheur », ajoute Thierry Macia.

Thierry Lhermitte seul en scène

La saison 2022-2023 se démarque une nouvelle fois par son éclectisme et la diversité de son offre qui s’adapte à un large public. Cette marque de fabrique si chère à l’institution se constate dès cette rentrée avec un mois de septembre chargé en représentations d’une grande variété.

Tout commence par deux spectacles qui partiront sur les Chemins de traverse avec, dès le 15 septembre, Les Joueurs de cartes où se rencontrent un acteur et un magicien autour de merveilles de l’histoire de l’art, avant que ce voyage à travers le Chablais nous invite à la découverte de Jonglerie Champêtre. Vincent de Lavenère nous entraînera dans son univers où la musique se mêle avec humour et poésie à l’art de la jonglerie.

Grand rendez-vous de cette saison, le 24 septembre, Thierry Lhermitte montera sur les planches du théâtre Maurice-Novarina avec Les Fleurs de Soleil. Une pièce de théâtre qu’il porte seul et qui parle des exactions de la guerre, de ceux qui les ont exécutées, et de la possibilité ou non de pardonner ces hommes, nous laissant avec cette question : ‘‘Et vous, qu’auriez-vous fait à ma place ? ’’

Autre grand rendez-vous de cette rentrée, Mort d’une montagne. Une pièce de théâtre qui raconte la nécessité de partager la montagne tout en la respectant, en se demandant ce qu’elle peut encore accepter de nous. Un texte qui traite d’actualité et de notre région pour une pièce marquante aux allures prémonitoires.

Au programme de la MAL en septembre

Mort d'une montagne, dans le cadre des Chemins de traverse. Les Joueurs de cartes, théâtre et magie dans le cadre des Chemins de Traverse

Au centre, une table de jeu. De part et d’autre, un magicien et un comédien que surplombe un écran. Le magicien a des tours de cartes à montrer, le comédien a des histoires à raconter.

Jeudi 15 septembre à 20h, Perrignier, salle du Stade ; vendredi 16 septembre à 20h, Yvoire, salle communale ; samedi 17 septembre à 20h, Publier, salle polyvalente.

Jonglerie Champêtre, cirque et musique

Du chant jonglé ou de la jonglerie chantée ?… Vincent de Lavenère a fait de la jonglerie musicale un art à part entière.

Mercredi 21 septembre à 19h, Brenthonne, Stade ; jeudi 22 septembre à 19h, Le Biot, place du village ; vendredi 23 septembre à 19h, Abondance, cloître de l’Abbaye

Fleurs de Soleil, théâtre

Thierry Lhermitte porte la question posée par le chasseur de nazis Simon Wiesenthal : doit-on pardonner à un soldat SS ? Peut-on pardonner l’impardonnable ?

Samedi 24 septembre à 20h30, Thonon, théâtre Maurice-Novarina

Mort d’une montagne, théâtre

Immersion, entre fiction et théâtre documenté, dans ce milieu extrême mais fragile qu’est la haute montagne, sentinelle du réchauffement climatique qui menace notre monde aujourd’hui.

Mardi 27 septembre à 20h, Douvaine, cinéma ; mercredi 28 septembre à 20h, Morzine, Palais des sports ; jeudi 29 septembre à 20h30. Evian, théâtre du Casino

Orchestre Symphonique Ose ! Musique

Faire revivre les grands mythes, les contes et légendes, Mazeppa, Kascheï, convoquer Shakespeare et Pouchkine… telle est la promesse de ce programme inédit.

Samedi 1er octobre à 20h30, Thonon, théâtre Maurice-Novarina

Concert de rentrée au théâtre

Le 1er octobre, l’Orchestre symphonique Ose ! sera présent sur la scène du théâtre Maurice-Novarina pour l’unique représentation donnée par un orchestre symphonique cette saison. Au cœur du programme de cette soirée d’exception, des contes et légendes qui seront délivrés par 66 musiciens accompagnés de chanteurs lyriques. La Grange au Lac ayant fermé ses portes pour travaux, c’est la salle thononaise qui accueillera ce grand moment de musique classique. « C’est un contexte différent certes, mais parfaitement propice à une telle représentation. Ici le public sera au plus près des musiciens pour une soirée qui offrira des sensations tout simplement uniques pour un concert d’exception », confie Thierry Macia. Une soirée où Berlioz, Stravinsky ou encore Tchaikovski se dévoileront pour une représentation aussi intimiste que virtuose.