Une postière mise à pied pour avoir voulu rendre service à une cliente

En septembre dernier, une postière de Tulle avait signé le récépissé d’un colis pour une usagère, avec son accord mais il s’agit d’un action interdite par le réglement. Elle a été mise à pied. - Photo d’illustration
En septembre dernier, une postière de Tulle avait signé le récépissé d’un colis pour une usagère, avec son accord mais il s’agit d’un action interdite par le réglement. Elle a été mise à pied. - Photo d’illustration - Photo d’illustration

Sylvie Auconie est factrice depuis 30 ans à Tulle, en Corrèze. Elle vient d’être mise à pied, rapporte France Info, pour avoir signé le récépissé du colis d’une usagère, avec l’accord de celle-ci. Cependant, cette action est interdite par le règlement de la Poste. Convoquée mercredi 16 octobre en vue d’une éventuelle sanction, elle encourt un licenciement.

Dans le secteur de Tulle, les usagers de la Poste s’insurgent de cette mise à pied et ont même lancé une pétition sur Internet, qui a dépassé les 3 000 signatures. De leur côté, les syndicats déplorent les nouvelles pratiques de la Poste, sans « proximité ».