Compagnie du Mont-blanc : « On est à +18% par rapport à 2019, c’est une excellente saison »

Antoine Burnet est directeur commercial pour la Compagnie du Mont-Blanc.
Antoine Burnet est directeur commercial pour la Compagnie du Mont-Blanc.

Pour la Compagnie du Mont-Blanc, cette saison est sans ombrage. « Que ce soit pour nos installations dans la vallée de Chamonix ou au pays du Mont-Blanc, la saison est très bonne. On est à +18 % par rapport à 2019, c’est une excellente saison. Sur la totalité de la saison, en comptant les périodes avant les vacances scolaires, on constate un retour de la clientèle de proximité, une clientèle de groupes, française, même si elle est encore un peu moins présente qu’avant le Covid. Il y a aussi un retour en force des Américains. Les Italiens, les Suisses et les Espagnols sont également de retour.

Les Asiatiques ne sont pas revenus

Les seuls marchés qui ne sont pas encore revenus, ce sont les marchés asiatiques, qui ont été compensés par une clientèle française en position dominante sur la fréquentation globale. Pour ce qui est du pouvoir d’achat, on est moins impacté, parce que c’est quelque chose qu’on a anticipé depuis plusieurs années. On propose aux clients d’acheter leur forfait en ligne en amont avec des offres commerciales, on est dans cette démarche depuis longtemps, on module notre prix de vente en fonction de l’anticipation du client. Un client sur deux achète sur internet et peut bénéficier d’un tarif remisé. Après on a aussi la chance, que n’ont pas forcément les autres, d’avoir des sites exceptionnel et renommés comme l’Aiguille du Midi, le Montenvers/Mer de Glace. Ces sites ont une notoriété qui en fait une destination touristique au-delà d’une destination nature. Un peu comme le Mont Saint-Michel, les gens vont au Mont-Blanc », souligne Antoine Burnet, directeur commercial pour la Compagnie du Mont-Blanc.