Cordon : depuis le Grand Croisse Baulet, le mont Blanc loin d’être la seule merveille à contempler

La ligne de crête du Grand Croisse Baulet est un lieu idéal pour admirer la majestueuse chaîne des Aravis, dont il fait d’ailleurs partie.
La ligne de crête du Grand Croisse Baulet est un lieu idéal pour admirer la majestueuse chaîne des Aravis, dont il fait d’ailleurs partie.

Pour être tout à fait honnête, le moral était un peu dans les chaussettes en ce premier dimanche d’août après avoir constaté que les plus hauts sommets du massif du Mont-Blanc et ces neiges éternelles qui le sont de moins en moins étaient recouverts par d’épais nuages. Dès lors, comment trouver la motivation pour s’infliger pas loin de 1000 mètres de dénivelé positif, entre les hauteurs de Cordon (1300 m) et le Grand Croisse Baulet (2236 m), notre objectif du jour ?

Au fil de la montée et des beautés qui se dévoilaient progressivement devant nos yeux émerveillés, une révélation nous frappa : même quand le mont Blanc est invisible, il reste tant à voir. À commencer par ces Aravis si esthétiques, dont le point culminant, la Pointe percée (2750 m), domine majestueusement la sublime ligne de crête qui aplanit le sommet du Grand Croisse Baulet et le rend débonnaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ