Un coureur brésilien décède sur l’une des courses de l’ultra-trail du Mont-Blanc

Ce mardi 23 août, un coureur brésilien qui participait à la PTL a fait une chute mortelle près du refuge de Plan Glacier.
Ce mardi 23 août, un coureur brésilien qui participait à la PTL a fait une chute mortelle près du refuge de Plan Glacier.

Il était 1h30 du matin, ce mardi 23 août, quand le comité de course de l’ultra-trail du Mont-Blanc (UTMB) a été informé de l’accident qui a coûté la vie à un coureur brésilien qui participait à la PTL (Petite trotte à Léon).

À proximité du refuge de Plan Glacier

L’accident s’est produit à proximité du refuge de Plan Glacier. Le comité d’organisation fait savoir que le coureur empruntait avec son équipe l’itinéraire officiel, « balisé en permanence et équipé », entre le col du Tricot et le refuge de Plan Glacier.

À leur arrivée sur place, les secours héliportés n’ont pu que confirmer le décès.

Qu’est-ce que la PTL ?

La PTL est une épreuve d’ultra-endurance pédestre de 300 kilomètres et 25 000 mètres de dénivelé positif qui s’effectue en autonomie et par équipe de deux ou trois. Les participants sont suivis en permanence par balise GPS.

Pour participer à cette épreuve, « les candidatures ont été sélectionnées en fonction de leur expérience évaluée sur dossier », rappelle le comité d’organisation.

Après ce tragique accident, les autres équipes participantes à la PTL ont été informées. « L’épreuve est maintenue et chaque équipe peut décider de poursuivre l’aventure. »