Haute-Savoie: «On sait que la problématique des feux de forêts remonte vers le nord»

Jean-Luc Mabboux est responsable de l’unité territoriale du Faucigny pour l’ONF.
Jean-Luc Mabboux est responsable de l’unité territoriale du Faucigny pour l’ONF.

Jean-Luc Mabboux est responsable de l’unité territoriale du Faucigny pour l’Office national des forêts. En contact avec le terrain, il observe une évolution progressive de nos forêts. « L’ONF a une expérience sur les forêts méditerranéennes du sud, plus sujettes aux incendies. On sait que la problématique des feux de forêts remonte vers le nord. Ça se confirme cet été avec les cas d’incendie observés en Ardèche, dans la Drôme et même dans le Jura. En Haute-Savoie, cette année, on observe un assèchement marqué de la végétation avec le manque de pluies, ce qui favorise aussi le dépérissement des peuplements et donc augmente la quantité de bois sec. Les forêts sont plus vulnérables aux incendies.

Les actions mises en œuvre par l’ONF

Météo France nous fait part des niveaux de risques par rapport à l’état de la végétation et on redouble de vigilance selon les risques. Nous allons par exemple adapter les horaires de travail de nos ouvriers et des sous-traitants, adapter l’usage de nos outils. On a aussi organisé des tournées de surveillance plus marquées qu’à l’habitude. Lors de ces tournées, on informe aussi la population, notamment du fait que la loi interdit d’allumer un feu à moins de 200 mètres d’une forêt. On se rend compte que les gens n’en sont pas forcément informés. On a donc dû réexpliquer et, lorsque c’était nécessaire, dresser des procès-verbaux. Nous avons mis des panneaux sur le terrain pour expliquer l’interdiction. Nous avons aussi un rôle de coopération auprès du SDIS, avec qui nous échangeons depuis près de deux ans pour leur faire bénéficier de notre connaissance du terrain, des pistes carrossables à emprunter, des bâtiments à défendre en priorité, des enjeux environnementaux, des équipements du massif, etc. »