Chablais : dans cette auto-école, cinq fois plus de demandes de permis pour voiturette qu’auparavant

Formateur à l’auto-école Macadam d’Evian, Marc Robin est également président de la section ‘‘éducation routière’’ au sein du Conseil national des professions de l’automobile en Haute-Savoie.
Formateur à l’auto-école Macadam d’Evian, Marc Robin est également président de la section ‘‘éducation routière’’ au sein du Conseil national des professions de l’automobile en Haute-Savoie.

La formation au permis AM pour voiturette se démocratise peu à peu, mais elle n’est pas encore proposée partout. «  Très peu la font  », admet Marc Robin, responsable de l’auto-école Macadam à Evian. En cause : l’absence de double-commande, et «  la facilité  ». «  Les gens n’ont pas envie de s’embêter avec des formations qui ne sont pas très intéressantes, pas très rémunératrices pour l’auto-école.  » Une réelle problématique selon le professionnel : «  Nous sommes des sociétés privées, mais on a quand même une mission de service public, surtout dans une région comme la nôtre où sans moyen de transport individuel, c’est quand même extrêmement compliqué. Beaucoup de gens ont du mal à trouver des endroits pour faire ces formations. On a des gens qui viennent de Douvaine, de Sciez, et même de la Roche-sur-Foron.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite