Mont-Blanc : les refuges du Goûter et de Tête Rousse pourraient rouvrir dès le 20 août prochain

Alors que la Préfecture et la mairie de Saint-Gervais déconseillaient formellement l’ascension du Mont-Blanc par la voie normale, le refuge du Goûter continuait à accueillir jusqu’à 80 alpinistes par soir, début août.
Alors que la Préfecture et la mairie de Saint-Gervais déconseillaient formellement l’ascension du Mont-Blanc par la voie normale, le refuge du Goûter continuait à accueillir jusqu’à 80 alpinistes par soir, début août.

Après avoir été fermés sur décision commune du maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, de la Préfecture de la Haute-Savoie et de la compagnie des Guides de Saint-Gervais, les refuges du Goûter et de Tête-Rousse, étapes emblématiques de l’ascension du Mont-Blanc, pourraient rouvrir leurs portes dès le samedi 20 août prochain. Ils avaient été fermés par l’édile saint-gervolain, alors que les chutes de pierre se multipliaient depuis des semaines dans le couloir du Goûter, sans que les alpinistes ne prennent la mesure du danger.

Des conditions climatiques plus favorables

Dans un communiqué de presse publié sur les réseaux sociaux le mercredi 17 août 2022, Jean-Marc Peillex explique que les conditions climatiques plus favorables de ces derniers jours ont permis la réalisation d’une opération de reconnaissance sur l’Aiguille du Goûter, en début de semaine, afin d’appréhender son état. Une opération qui a permis à la compagnie des Guides de Saint-Gervais de « purger plusieurs blocs instables qui avaient été repérés depuis plusieurs années en l’absence d’alpinistes dans la voie et ce sous la surveillance de la brigade blanche ».

Mais le maire de Saint-Gervais met en garde : « Cela ne veut évidemment pas dire qu’il n’y a plus aucun risque puisque la montagne est un milieu naturel qui ne répond qu’à ses règles, sans possibilité de maîtrise. » Dans la suite du communiqué, il annonce également qu’en cas de nouvelles chutes de pierres importantes dans le couloir du Goûter, les deux refuges seraient immédiatement refermés. « La voie royale d’accès au sommet du mont-blanc par Saint-Gervais, dite du Goûter, est et restera un itinéraire d’alpinisme, elle ne sera jamais l’attraction phare d’un grand parc de loisirs où les rochers qui chuteraient seraient en polystyrène. »