Fête des fromages au Fort du Mont : célébrer les savoir-faire savoyards

Jean Gaide prépare de la tomme de Savoie grâce à une méthode artisanale et traditionnelle.
Jean Gaide prépare de la tomme de Savoie grâce à une méthode artisanale et traditionnelle.

Pendant 42 ans, Jean Gaide a produit du fromage. À l’origine, il travaille en alpage pendant deux saisons, à la Coopérative de Beaufort. Après avoir fait son service militaire en 1973, il entre dans une école de fromagerie à Poligny, dans le Jura. «  Ça me plaisait, raconte-t-il. Et c’était plus stable que faire les saisons.  » En 1993, il descend à La Bâthie, travailler pour Monts et terroirs. «  J’étais responsable d’atelier, donc plus indépendant.  »

Si ce changement le rend plus heureux, le travail n’en reste pas moins contraignant : «  C’est dur comme boulot, on travaille trois week-ends par mois, à Noël. C’est une passion, on part d’une matière première pour arriver au fromage.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite