Chamonix: Adèle Milloz, championne de ski-alpinisme, décède en montagne

Chamonix: Adèle Milloz, championne de ski-alpinisme, décède en montagne

Le PGHM de Chamonix a dû intervenir vendredi 12 août à 16h30 pour porter secours à deux femmes, une guide et sa cliente, sur la voie normale de l’Aiguille du Peigne. La guide était Adèle Milloz, âgée de 26 ans, sur le point d’obtenir son diplôme et la cliente une infirmière de 29 ans originaire de Nice.

Lorsque les secours sont arrivés sur les lieux de l’accident, les deux victimes étaient déjà décédées. L’alerte avait été donnée par une cordée de deux personnes qui ont été prises en charge suite au choc psychologique que le drame a provoqué.

Cette ascension ne présente normalement aucune difficulté majeure, les circonstances sont encore à élucider. Les enquêteurs ont ouvert une enquête et ont déjà mis hors de cause un éventuel éboulement ou chute de pierre.

Une championne en reconversion

Originaire de Savoie, Adèle Milloz s’était construit un palmarès en ski-alpinisme. En 2017, elle était revenue des Jeux mondiaux militaires avec deux médailles d’or en sprint et en individuel. Elle a aussi participé aux Championnats d’Europe en 2018, où elle a emporté une médaille d’or en sprint.

Gendarme volontaire au PGHM de Bourg-Saint-Maurice et de Modane de 2015 à 2019, elle avait mis sa carrière entre parenthèses afin de se consacrer à sa formation de guide de haute montagne à l’École Nationale de Ski et d’Alpinisme de Chamonix qu’elle aurait dû terminer cet été.