Pourquoi ce boom de la voiturette chez les ados chablaisiens

Passionné, Mathys Viout connaît sa voiture sans permis dans les moindres détails.
Passionné, Mathys Viout connaît sa voiture sans permis dans les moindres détails.

Depuis quelques mois, elles se multiplient sur les routes du Chablais. Des voiturettes électriques grises qui, sans bruit, atteignent les 45 kilomètres à l’heure. Au volant, souvent des jeunes, pas encore en âge d’avoir le permis B. Commercialisée à partir de mai 2020, la Citroën Ami, qui peut se conduire dès 14 ans, semble bien avoir rencontré son public. D’autres ont opté pour la traditionnelle voiture sans permis thermique, plus ancienne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ