Bassin bellegardien : avec la sécheresse, les rivières et la faune aquatique sont dans une situation critique

Les températures relevées en basse Valserine avoisinent les 20°C.
Les températures relevées en basse Valserine avoisinent les 20°C.

C’est (malheureusement) devenu un constat récurrent dressé tous les étés par Marc-Antoine Durand, président de l’Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA) de Bellegarde.

En plein été, les étiages (niveaux le plus bas des eaux, Ndlr) des deux rivières du territoire, la Semine et la Valserine, sont devenus la norme depuis le début des années 2010. «  L’année de référence en matière de sécheresse c’était en 2003, mais en 2022 on va battre tous les records…  », s’alarme le pêcheur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite