Jérôme Mattos, la comédie et l’improvisation : tenon et mortaise

Jérôme Mattos, la comédie et l’improvisation : tenon et mortaise

Jérôme est né et a grandi à la fois en milieu urbain, à Saint-Étienne, et au grand air, à 1 000 m d’altitude, dans les environs de Saint-Bonnet-le-Château. Outre le lycée Étienne-Mimard qu’il fréquenta jusqu’à l’obtention du BEP et du baccalauréat professionnel de Modeleur, Jérôme apprécia les équipements culturels et sportifs de la ville : « Vers l’âge de 8 ans, j’étais alors très timide, j’ai découvert la pratique du théâtre à la MJC. Cette activité m’a beaucoup aidé à me libérer et retrouver de la confiance, au point que j’ai très vite annoncé à mes parents que je serai comédien ! En matière de sport, c’est seulement bien plus tard, quand j’étais en classe de seconde, que mes profs et moi avons découvert que j’étais plutôt bon en demi-fond, justifiant d’être versé dans la section sport-études. » Après le baccalauréat, la durée du service national a été un peu plus longue pour Jérôme, objecteur de conscience, un service civil avec une première année en chef de chantier d’insertion de jeunes par le travail, en menuiserie, et une deuxième dans une association comme responsable de l’accueil.

Changements de décors

Après son service civil, Jérôme vient habiter Saint-Martin-d’Hères, et travaille pour la ville de Lyon en animateur de classes vertes et classes de neige à Chamrousse pendant deux ans. Les deux années suivantes, il opte pour un poste d’animation à la MJC Jacques-Prévert, à Échirolles, avant d’intégrer la compagnie du Théâtre du réel, intervenant, en plus, en technicien, à l’Hexagone à Meylan, et à l’Heure Bleue à Saint-Ma-rtin-d’Hères.

Intermittent du spectacle en 1995

Jérôme obtient le statut d’intermittent du spectacle en 1995. Un an plus tard, il entre à la Ligue Impro38, comme comédien. Depuis 2017, il en est co-directeur artistique, ayant une vraie passion pour les matchs d’improvisation, aux règles bien particulières : rencontres entres deux équipes de quatre ou cinq joueurs plus un coach, un arbitre, un assistant arbitre, un maître de cérémonie et un musicien ! C’est le rôle d’arbitre que Jérôme aime endosser, domaine où sa réputation n’est plus à faire.

Jérôme et ses amis comédiens de la Ligue interviennent aussi, régulièrement, au sein des entreprises et des collectivités. Parallèlement, Jérôme n’a cessé d’intervenir en comédien, voire chanteur et/ou metteur en scène à large champ d’action. Pour ne citer que quelques spectacles : Boby or not Boby, en 2004, en hommage à Boby Lapointe ; La boîte à rêves, en 2006 avec la compagnie Méli Mômes ; Cher André, en souvenir de Bourvil, en 2008, plus de 80 dates ; Le chant des bombes, sur l’univers des Andrews sisters, en 2012 ; et plus récemment, L’abribus, à deux comédiens sur scène, avec Elvire Capezzali.

Actuellement Grenoblois, Sylvie et Jérôme, en quête d’un coin sympa en montagne, simple et ressourçant, viennent de trouver ce « paradis sur terre », sur les hauteurs de Cléry, un lieu qu’ils ont choisi de façonner à la main, pas de plans, une improvisation, mais là encore tout à fait remarquable.

Alain Marçais