Rivières à sec dans le Bas-Chablais : «On a toujours donné l’alerte», déplorent les associations

Daniel Fillon, Jean Vitipon et Philippe Crola de l’AAPPMA Chablais Genevois redoutent l’assèchement des cours d’eau et la perte de biodiversité.
Daniel Fillon, Jean Vitipon et Philippe Crola de l’AAPPMA Chablais Genevois redoutent l’assèchement des cours d’eau et la perte de biodiversité.

«   La situation est préoccupante et s’amplifie d’année en année.  » Philippe Crola, le président de l’AAPPMA Chablais-Genevois (Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques) semble résigné au moment d’établir ce constat à propos de la sécheresse qui touche les cours d’eau du Chablais. Un message qui sonne comme un ras-le-bol. «  On a toujours donné l’alerte. La sécheresse n’est pas nouvelle mais de plus en plus répétée, assure-t-il. Au Département, on nous répondait de ne pas s’inquiéter, qu’il n’y aurait jamais de problème d’eau en Haute-Savoie.  » Pourtant, les problèmes, les associations de pêcheurs, «  et de protection des milieux aquatiques

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ