Un ours blanc s’introduit dans un campement et blesse une touriste française dans l’Arctique

Un ours polaire a pénétré à l’intérieur d’un campement de touristes, au Svalbard, et a attaqué une femme d’une quarantaine d’années, ce lundi 8 août.
Un ours polaire a pénétré à l’intérieur d’un campement de touristes, au Svalbard, et a attaqué une femme d’une quarantaine d’années, ce lundi 8 août. - Hans-Jurgen Mager (Unsplash)

L’expédition ne se sera pas faite sans danger. Une touriste française a été blessée par un ours blanc ce lundi 8 août. L’animal s’est introduit dans le campement où elle se trouvait. Selon les autorités locales, elle aurait été touchée au bras. Ses jours ne sont pas en danger.

La femme, d’une quarantaine d’années, participait à une expédition de 25 personnes séjournant dans des tentes en pleine nature. Ils se trouvaient dans l’ouest du Svalbard, à un peu plus d’un millier de kilomètres du pôle Nord.

«  Un ours a pénétré dans un campement ce matin vers 8 h 30 et blessé une femme de nationalité française au bras », a déclaré le chef de la police locale, Stein Olav Bredli. « Ses jours ne sont pas en danger », a-t-il ajouté. La femme a été évacuée en hélicoptère vers l’hôpital de Longyearbyen, la principale localité de l’archipel.

L’animal a été abattu

Si les circonstances exactes de l’incident n’ont pas été précisées, le chef de la police explique que « des tirs ont visé l’ours polaire qui a été effrayé et a quitté les lieux ». Seulement, étant donné l’ampleur de ses blessures, l’animal – qui est une espèce protégée depuis 1973 – a dû être achevé par la suite, après avoir été localisé par les autorités.

Avec 20 000 à 25 000 ours vivant dans l’Arctique, et un millier dans le secteur norvégien, ce n’est pas la première fois qu’un incident de ce type survient. Le Svalbard est parsemé d’avertissements concernant les ours polaires et le port d’un fusil est obligatoire en dehors des communautés urbaines.

Depuis les années 1970, au moins six personnes ont été tuées par des ours blancs. La dernière remonte à 2020.