Collonges-sous-Salève : quand la ville de Carouge accusait Collonges de lui voler l’eau du Salève

Un bon siècle après les faits, la commune de Carouge a conservé, sur le boulevard des Promenades, une petite trace de son ancien canal de la Drize.
Un bon siècle après les faits, la commune de Carouge a conservé, sur le boulevard des Promenades, une petite trace de son ancien canal de la Drize.

Nous sommes en 1895. Collonges-sous-Salève va réaliser un projet important pour son développement : créer, à partir de sources au pied du massif, un réseau d’adduction d’eau potable pour desservir des fontaines et des habitations de la commune. Une initiative qui ne va guère être appréciée de la ville de Carouge, de l’autre côté de la frontière, qui enjoint Collonges de renoncer à son projet et menace de la poursuivre en justice.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite