La chapelle des Bernardines réformées, un joyau du patrimoine de Rumilly

La chapelle aujourd'hui, malgré son état, possède encore son unique vitrail.
La chapelle aujourd'hui, malgré son état, possède encore son unique vitrail. - Ville de Rumilly

Depuis 1936, les Bernardines réformées, un ordre religieux créé par Louise de Ballon en 1622, ont quitté Rumilly.

Seul vestige de leur présence, l’ancienne chapelle du couvent, récemment acquise par la ville, à l’angle des rues des écoles et Montpelaz. Depuis le départ des religieuses, la Chapelle était devenue un entrepôt.

Le silence et la prière

Louise de Ballon, née le 5 juin 1591 à Vanchy dans une famille noble de Savoie, fut admise à l’âge de 17 ans au couvent des Bernardines à Sainte-Catherine près d’Annecy. Mais il y régnait une trop grande liberté de mœurs, et Mme de Ballon souffrait de cette «  carie de conscience  ». Avec un groupe de jeunes moniales, elle recherche une discipline plus stricte, dans le silence et la prière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite