Saint-Ours: la Fumée Bleue, la cantine au fumoir qui revisite vos plats

Thibaut Janin avec sa compagne Leslie, a crée La Fumée Bleue, et propose des plats cuisinés à cuisson lente grâce à son smoker.
Thibaut Janin avec sa compagne Leslie, a crée La Fumée Bleue, et propose des plats cuisinés à cuisson lente grâce à son smoker. - Emmanuel PERRET

L’aventure de La Fumée Bleue a démarré en décembre 2020 pour Thibaut Janin, son créateur.

Originaire de l’Ain et installé depuis 3 ans dans la région, ce passionné de barbecue a commencé par fabriquer un premier smoker, plus communément appelé un «offset smoker», un barbecue américain qui puise ses origines à l’époque de la Ruée vers l’or. « J’avais réalisé un premier petit smoker, et j’ai pris l’habitude de faire à manger aux copains », se souvient Thibaut Janin. Il fabrique donc un second smoker à Saint-Ours, dans un ancien séchoir à tabac familial durant le confinement. Il récupère des cuves de compresseur pour la chambre de cuisson ainsi que des fers à cheval pour les poignées.

Un premier événement avec la Brasserie Caquot, en juillet 2021, permet d’inaugurer La Fumée Bleue et lance son concept « de cantine au fumoir ».

Cuisiner avec des produits locaux

« Le but, c’est de cuisiner avec uniquement des produits locaux et de saison, pour retrouver le goût des bonnes choses, explique Thibaut Janin, qui aime rassembler de grandes tablées autour de ses plats, composés essentiellement de viande et de légumes.

Aidé de sa compagne Leslie, Thibaut Janin prépare les plats la veille, et les réchauffe une fois sur place, en raison de la cuisson lente – entre 12 et 16h de cuisson à 120º- mais qui favorise un goût fumé. « C’est le top pour le fumage et la cuisson lente », admet l’entrepreneur. Quant à La Fumée Bleue, « c’est ce qu’on recherche à la sortie de cheminée du smoker, précise-t-il. C’est une fumée où on a assez d’oxygène et qui tire sur le bleu. »

Pour ce faire, Thibaut Janin utilise du bois pour la cuisson, pour être indépendant en énergie. Équipé d’un barnum avec un comptoir, l’installation de Thibaut Janin permet aux gens de venir se servir et favorise les échanges. «  Les gens sont curieux, ils se demandent ce que c’est, parfois ils pensent que c’est une locomotive », sourit-il.

La Fumée Bleue est disponible pour des événements comme les mariages, anniversaires, ou encore les repas d’entreprises.

Les Fondus ont du talent

Thibaut fait partie des huit lauréats du concours « Les Fondus ont du talent », organisé par le Rezo des Fondus.

Ce « réseau social local », comme il se décrit, veut à travers cette initiative, « célébrer les talents entrepreneuriaux du territoire, rendre lisible et visible l’innovation en marche et faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs, acteurs du changement ». En trois ans, ce dispositif a fédéré 80 porteurs de projet. Retrouvez les portraits des gagnants de cette édition dans l’Essor Savoyard, qui est partenaire du Rezo des Fondus.

Plus d’infos sur La Fumée Bleue  : lafumeebleue.fr