Cruseilles : face au manque d’eau, l’intercommunalité lance un cri d’alerte

Les camions ont fait la navette pour remplir les réservoirs d’eau potable, à destination de la population des communes concernées.
Les camions ont fait la navette pour remplir les réservoirs d’eau potable, à destination de la population des communes concernées.

La communauté de Communes du Pays de Cruseilles, qui a la compétence de l’eau potable et de l’assainissement, vient de lancer un cri d’alerte, à destination de sa population. En effet, des coupures d’eau de plus en plus fréquentes ont été constatées dans plusieurs communes des Bornes, comme Le Sappey et Vovray-en-Bornes, des localités dont les réservoirs d’eau potables sont à sec.

Un niveau dangereusement bas

Alimentés par une source, gérée par le Syndicat des eaux Rocailles-Bellecombe, ces réservoirs ont vu leur niveau drastiquement baissé, en raison d’une surconsommation. La baisse du niveau des réservoirs a nécessité leur approvisionnement par des camions-citernes. Au cours de la semaine du 18 juillet, ces camions ont transporté jusqu’à 120 m3 d’eau par jour, en provenance de la source de la Douai.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite