À Cholet, le feu d’artifice du 14-Juillet fait deux morts, dont un enfant de 7 ans

Un « incident de tir » pendant le feu d’artifice de Cholet (Maine-et-Loire) a fait deux morts et sept blessés ce jeudi 14 juillet.
Un « incident de tir » pendant le feu d’artifice de Cholet (Maine-et-Loire) a fait deux morts et sept blessés ce jeudi 14 juillet. - Photo d’illustration

C’est un dramatique « incident de tir ». Un garçon de 7 ans et sa sœur de 24 ans ont été tués jeudi 14 juillet, lors du feu d’artifice tiré à Cholet, dans le Maine-et-Loire. L’accident a également fait sept blessés, dont un grave.

Eric Bouillard, le procureur de la République d’Angers, indique qu’un « incident de tir  », survenu vers 23h10, est à l’origine de ce drame. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire, elle devra déterminer les circonstances précises de l’accident.

Les victimes se trouvaient à 50 mètres du tir

Le frère et la sœur s’étaient rendus « sur un terrain stabilisé près du stade de Cholet » avec des membres de leur famille pour assister au spectacle. Le procureur ajoute qu’ils se trouvaient « à une cinquantaine de mètres du pas de tir  » lors de l’accident.

Les vidéos, partagées par quelques internautes sur les réseaux sociaux, montrent des fusées arriver à proximité des spectateurs. Le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, indique auprès de franceinfo qu’une « fusée a explosé au milieu des personnes  ».

Selon le service départemental d’incendie et se secours (Sdis) du Maine-et-Loire, six autres spectateurs, dont les parents des victimes, ont été légèrement blessés. Un homme d’une trentaine d’années a été grièvement touché et hospitalisé en urgence absolue.

Le maire de Cholet parle d’un « drame épouvantable ». L’édile, qui affirme travailler « depuis des années  » avec l’artificier chargé du feu d’artifice, indique qu’un tel drame n’est jamais survenu pendant les festivités du 14 juillet.