Pays bellegardien : vers une pénurie de granulés de bois ?

Il devient de plus en plus compliqué de s’approvisionner en granulés bois.
Il devient de plus en plus compliqué de s’approvisionner en granulés bois.

Alors que plus d’un million de ménages français utilisent des appareils de chauffage aux granulés de bois, il devient de plus en plus compliqué de s’approvisionner. C’est ce que nous explique Bernard Gacia, manager du Gam Vert de Valserhône. « Leur prix a augmenté, mais en plus, on a quasiment plus de stock. Je devais recevoir une semi-remorque, mais elle a été annulée, je ne suis pas encore sûr de recevoir celle du mois d’août. ». La cause de cette pénurie : la guerre en Ukraine. L’Ukraine, la Russie et la Biélorussie exportent 3,5 millions de tonnes de pellets par an. « Certaines personnes ont des chaudières qui tournent aux granulés de bois, ils en ont besoin toute l’année pour avoir de l’eau chaude. J’ai dû limiter les achats à 10 sacs par client pour éviter d’être en rupture. Nos fournisseurs sont en rupture, on a aucune visibilité sur le marché. » Depuis un an, le prix des granulés de bois a augmenté d’environ 20 % et tend à augmenter à près de 10 euros le sac.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite