Léman: une passagère de la navette CGN Lausanne/Thonon tombe à l’eau

Léman: une passagère de la navette CGN Lausanne/Thonon tombe à l’eau

A 2 km au large de la côte suisse, mercredi 22 juin, une femme est tombée dans le Léman alors qu’elle était à bord du bateau de la CGN qui relie Lausanne à Thonon parti à 16 h 30 d’Ouchy.

« Notre équipe a été alertée par une autre passagère. Elle a immédiatement déclenché le protocole sauvetage », explique Andreas Bergmann, directeur de la Compagnie générale de navigation (CGN).

Trois minutes après, la victime était récupérée à bord. « Elle a été prise en charge par une passagère infirmière de métier. L’équipage du Général-Guisan a ensuite contacté la police du lac et les urgences et est retourné à Lausanne. » C’est là que les secouristes l’ont prise en charge.

Cet incident, rare sur le Léman, a provoqué un retard de la liaison Lausanne-Thonon.

« La culture de la sécurité » à la CGN

S’il est très rare qu’un passager passe par-dessus bord, ce type d’intervention est récurrent pour les équipes de la CGN.

« Au-delà d’être des pilotes, les capitaines sont aussi assermentés par le Canton de Vaud et sont à ce titre agent de surveillance et d’assistance sur le lac, indique Andreas Bergmann. C’est une tradition, nous avons un devoir d’assistance. En étroite collaboration avec la police du lac et les associations de sauvetage, nous intervenons pour récupérer des nageurs qui se sont éloignés de la berge et qui peinent à revenir. »

Ainsi, ces dernières semaines, depuis mai, « nous avons déjà réalisé une dizaine d’assistances pour des nageurs, des bateaux, des kites surfer en détresse… Cette culture de la sécurité est dans l’ADN de la CGN. »

Le directeur de la CGN précise également que l‘incident de mercredi « a été documenté et sera analysé à froid afin de permettre éventuellement l’amélioration des procédures de sauvetage ».