Deux Genevois reçoivent le prix Nobel de physique

L’Académie royale des sciences de Suède a remis mardi 8 octobre le prix Nobel de physiques à trois cosmologues. Deux d’entre eux sont professeurs à l’université de Genève. © Twitter The Nobel Prize
L’Académie royale des sciences de Suède a remis mardi 8 octobre le prix Nobel de physiques à trois cosmologues. Deux d’entre eux sont professeurs à l’université de Genève. © Twitter The Nobel Prize

Remis le mardi 8 octobre, le prix Nobel de physique est remis « pour moitié à James Peebles pour des découvertes théoriques en cosmologie physique et pour l’autre moitié conjointement à Michel Mayor et Didier Queloz pour la découverte d’une exoplanète en orbite autour d’une étoile de type solaire. » Le premier est Canado-Américain et les deux autres sont Suisses et travaillent à l’université de Genève. Pour l’Académie royale des sciences de Suède, qui remet le prix Nobel, les trois chercheurs ont contribué à « une nouvelle compréhension de la structure et de l’histoire de l’univers. Leurs travaux ont changé à jamais nos conceptions du monde. »

À la recherche de mondes inconnus

Michel Mayor a 77, il est professeur à l’Observatoire de la Faculté des sciences de l’Université de Genève (UNIGE), rapporte la Tribune de Genève. Il a travaillé avec Didier Queloz, 53 ans, qui était alors son doctorant, sur notre galaxie, la Voie lactée, à la recherche des mondes inconnus. Ils recherchent une planète qui présenterait des caractéristiques similaires à la Terre.

Les trois lauréats recevront leur prix lors d’une grande cérémonie à Stockholm, des mains du roi Carl XVI Gustaf, le 10 décembre prochain, date anniversaire de la mort d’Alfred Nobel.