Taxe d’habitation : vous avez peut-être trop payé

En 2020, 80 % des Français seront concernés par la suppression de la taxe d’habitation. En 2023, tout le monde sera exonéré, a annoncé le ministre de l’action et des comptes publics.
En 2020, 80 % des Français seront concernés par la suppression de la taxe d’habitation. En 2023, tout le monde sera exonéré, a annoncé le ministre de l’action et des comptes publics. - Pixabay

Bonne nouvelle pour 6,3 millions de Français. Le ministère de l’Action et des Comptes publics a annoncé mardi 8 octobre qu’un remboursement sera effectué auprès de 6,3 millions de Français qui ont omis d’appliquer le nouveau taux de dégrèvement sur la taxe d’habitation 2019. Au total, 1,14 milliard d’euros qui seront rendus aux contribuables.

Quels foyers sont concernés ?

Si vous avez mensualisé le paiement de votre taxe d’habitation sans la moduler à la baisse, votre foyer est peut-être concerné. Des dégrèvements ont en effet été mis en place dès 2018 avec une diminution de 30 % qui s’est élevée à 65 % cette année et qui n’a pas été prise en compte par ces contribuables. Ils seront crédités directement sur leur compte bancaire, sous le nom d’émetteur « DDFIP de la Haute-Vienne » ou « DRFIP Grand Est et Dpt Bas-Rhin ».

Pour éviter un nouveau trop-perçu en 2020, le ministère a invité les Français mensualisés et éligible à la réforme à modifier leur prélèvement mensuel à partir du 16 octobre sur leur espace en ligne ou par téléphone.

À partir de 2023, ce sont tous les contribuables qui seront exonérés de cette taxe, a déclaré Gérald Darmanin, le ministre de l’action et des comptes publics.