Le plus bel arbre de France est-il douvainois?

La conseillère municipale Karine Le Reun encourage les internautes à voter en faveur du tilleul de Douvaine.
La conseillère municipale Karine Le Reun encourage les internautes à voter en faveur du tilleul de Douvaine.

Douvaine

Si on lui avait dit il y a un siècle qu’il candidaterait un jour au titre de plus bel arbre de France, il ne l’aurait sûrement pas cru.

Aujourd’hui encore, le tilleul de Sully, qui campe face à l’église, porte les stigmates de la foudre qui l’a violemment frappé il y a une centaine d’années. Avec son tronc fendu en trois parties, on aurait pu craindre une mort annoncée de ce vénérable tilleul planté entre 1600 et 1610. Mais c’est bien de cet «incident« qu’il tirera toute sa singularité.

120 candidats

Classé arbre remarquable en 1925 par feu le ministère de l’instruction publique, le voilà désormais sélectionné pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes à un concours national. La conseillère municipale, Karine Le Reun, est à l’origine de cette démarche originale. « L’an passé, un jour où je me trouvais à Paris, j’ai découvert que la Gare de Lyon exposait des photos des plus beaux arbres de France. C’était l’aboutissement d’un concours organisé par le magazine bimensuel Terre Sauvage et l’ONF », explique la Douvainoise. « J’ai proposé au conseil municipal de présenter notre tilleul pour cette année. Il y avait 120 candidats sur la ligne de départ et le nôtre a non seulement été choisi pour représenter la région mais il fait également partie des 14 arbres sélectionnés pour la finale ! »

Si l’arbre douvainois est déjà assuré de se faire tirer le portrait dans Terre Sauvage et d’être exposé dans « un haut lieu parisien encore inconnu », il vise bien évidemment le titre honorifique de plus bel arbre de l’Hexagone.

Deux prix seront décernés le 12 décembre, l’un par un jury d’experts et l’autre… par les internautes ! « Les votes sont en cours sur le site arbredelannée.com et nous sommes pour l’instant classés 4e derrière La Réunion, la Nouvelle Aquitaine et l’Occitanie. Il faut que les habitants de la région viennent soutenir notre tilleul ! », encourage Karine Le Reun.

Fin des votes le 2 décembre prochain. A vos clics!

Benoît Sourd